charline wirth diététicienne nutritionniste bordeaux

Diététicienne Nutritionniste passionnée de cuisine, je vous partage à travers ce blog mes recettes préférées. Ma devise : rapide, simple, sain et gourmand !

Dernières recettes

Comment gérer les lendemains de soirées ?

Comment gérer les lendemains de soirées lorsqu’on a entrepris un rééquilibrage alimentaire ? Vous le savez, lors d’un rééquilibrage alimentaire, l’objectif est de vivre normalement, et de ne rien s’interdire. En revanche, il est primordial d’intégrer de nouvelles habitudes qui se pérennisent dans le temps. Ce n’est pas les occasions où vous n’aurez pas envie de compter vos verres qui manqueront : réveillon, anniversaire, mariage, etc. Le but n’étant pas de les fuir, mais de s’y adapter, et surtout, d’adopter de bons réflexes le lendemain !

Vous aviez prévu une salade verte, seulement voilà, vous êtes pris d’une irrépressible faim, et pas n’importe laquelle : de gras et de sucre ! Et comme si ça ne suffisait pas, vous vous sentez ballonné et pas au meilleur de votre forme. Que se passe-t-il dans votre corps, et comment y remédier? La réponse, dans cet article !

Lendemains de soirées et cortisol

Appelé aussi l’hormone de stress, il est sécrété par les glandes corticosurrénales pour permettre à l’organisme d’être apte à réagir en situation de panique, de défense et de fuite.

L’alcool a pour effet d’augmenter la sécrétion du cortisol. Sa concentration dans le sang reste longtemps élevée. Si ses effets sont utiles pendant et après une situation de stress, ils sont beaucoup moins appréciables un lendemain de fête :

  • processus de lipogenèse bloqué (déstockage des graisses)
  • taux élevé de triglycérides sanguins (hypertriglycéridémie)
  • taux élevé de glucose sanguin (hyperglycémie) : provoquant ainsi un pic d’insuline
  • stockage abdominal facilité
  • sensation de faim

Comment le faire baisser ?

Sa production cessera une fois la totalité de l’alcool de votre sang et de vos intestins éliminé, puis sa concentration sanguine diminuera progressivement. S’il n’existe pas de recette miracle, voici quelques astuces pour limiter ses effets :

  • boire beaucoup d’eau, cela permet d’une part de remplir l’estomac pour freiner la faim, et d’autre part, de faire fonctionner les reins pour éliminer les déchets. Le cortisol, comme chaque hormone, est en partie éliminé par les urines.
  • un fruit entre chaque repas, pour limiter les fringales, et si ce n’est pas suffisant, une petite poignée d’amandes. Cela contribuera aussi à réguler la glycémie.
  • des repas légers à définir avec votre diététicienne. Privilégiez des aliments à faible index glycémique, et du poisson gras qui ferait baisser le taux de cortisol.
  • activité physique : quelle qu’elle soit (marche, course, etc), elle permet de rétablir toutes les constantes physiologiques (glycémie, triglycéridémie, etc), d’accélérer l’élimination des déchets (dont l’alcool et le cortisol), et enfin, de tromper la faim en s’occupant l’esprit !
tranches de citron

Lendemains de soirées et foie

Si vous ne vous sentez pas dans votre assiette, c’est peut être votre foie qui vous parle. En plus d’être débordé de travail, il est très probablement saturé de triglycérides et de toxines !

Comment aider le foie à se désengorger ?

Rien de plus simple : pressez un citron dans un verre d’eau tiède avec une cuillère à café rase de bicarbonate ! Boire ce délicieux breuvage le matin à jeun aidera votre foie et votre organisme à se détoxifier. Le bicarbonate tamponne l’acidité des produits de la dégradation de l’alcool, et rééquilibre la flore intestinale. Car si vous vous sentez ballonné, ce n’est autre que certaines bactéries, friandes d’alcool, qui se régalent de ce qui reste dans vos intestins !

Et vous, comment se passent vos lendemains de soirée ?

Je vous invite à consulter mon article sur l’alcool le moins caloriques.

Post a Comment